Réflexions

Couché de soleil d'automne 2016

"Réflexions" est un espace d'approche sur différents sujets concernant la relation de l'être humain au sein de son environnement naturel et avec ces congénères. Aussi loin que puissent remonter les études sur le comportement humain, celles-ci démontrent qu'il n'a de cesse de vouloir modifier son environnement comme s'il en était étranger, et qu'il devait adapter celui-ci à ses besoins, besoins qui se sont rapidement transformés en envies et profits. On voit aujourd'hui à quel points les dégâts provoqués par une telle attitude ont profondément modifié la nature. A un niveau, où l'humanité arrive à un point de bascule particulièrement dangereux pour sa propre survie.

"Réflexions" n'est pas un fourre tout de solutions qui prétend résoudre le problème du comportement humain. La découverte du livre "La première et dernière liberté" de Jiddu Krishnamurti a été une révélation. Ce qui est frappant dans ce livre, c'est la clarté et la simplicité avec laquelle J.Krishnamurti décrit et détaille le comportement humain et son processus mental mais aussi comment il décrit l'environnement dans lequel il se trouve, souvent la nature. Le côté spirituel de cette connaissance s'est révélé bien plus tard.

"Réflexions" n'est pas une page hommage à Jiddu Krishnamurti même si certaines de ces citations seront publiées sur ce site, citations qui seront toujours extraites d'un de ses livres ou du site internet j.krishnamurti.org. Le comportement humain et le processus mental de celui-ci, et bien sûr la possible capacité de transcender sa condition d'être vulnérable, sont bien le sujet principal de cette espace de "Réflexions". Au mot "Réflexion" le mot "Exploration" lui est toujours associé dans cette démarche. Ce n'est donc pas un déballage d'opinions de la part de l'auteur.

Réflexions" n'est pas, pour l'instant, un lieu de partage ou de débat. Par expérience et encore plus au travers d'un média virtuel comme l'est ce site, l'échange autour de ce sujet du mental et du comportement humain est souvent sujet à des malentendus voire un exutoire pour certaines personnes qui se sentent persuadées de détenir la vérité, et veulent le proclamer haut et fort à ceux qui ne savent pas. Il est donc pour l'instant seulement et modestement un espace de partage à sens unique, et si vous vous sentez suffisamment posé, sans vouloir imposer votre "propre opinion" et votre savoir "spirituel" ou la croyance qui vous tient tant à cœur, je vous invite à échanger votre "réflexion" à l'aide du formulaire que vous trouverez à la page Contact.

Connaissance de soi

"La connaissance de soi ne vient pas en fuyant la société ou en se retirant dans une tour d’ivoire. Si vous et moi examinons le sujet avec attention et intelligence, nous constatons que nous ne pouvons nous connaître que dans la relation, pas dans l’isolement. Personne ne peut vivre dans l’isolement. Vivre, c’est être en relation. La relation est le seul miroir qui me permette de me comprendre, ce qui suppose de ma part un esprit extrêmement éveillé aux pensées, sentiments et actions qui jouent dans la relation. Ce n’est pas une opération difficile ou une tâche surhumaine; comme pour les fleuves, à leur début la source est presque imperceptible, et les eaux prennent vitesse et profondeur au fil du courant. Dans ce monde fou et en plein chaos, si vous avancez dans cette recherche délibérément, avec soin, avec patience, sans condamner, vous verrez comme elle se met à prendre de l’intensité, et ceci n’est pas une affaire de temps."

Jiddu Krishnamurti

Qu'est-ce que l'amour ?

"Ne faisons pas de théories sur ce que l’amour devrait être. Observons ce que nous appelons amour : ‘j’aime ma femme’. Je ne sais pas ce que vous aimez, je doute que vous aimiez quoi que ce soit. Savez-vous ce que veut dire aimer ? Le plaisir, est-ce de l’amour ? La jalousie, est-ce de l’amour ? Un homme ambitieux peut-il aimer ? – il peut dormir avec sa femme, engendrer quelques enfants. Et un homme luttant pour devenir un personnage important en politique ou dans le monde des affaires, ou même dans le monde religieux où il ambitionne de devenir un saint, où il veut devenir un être sans désirs – tout ceci c’est de l’ambition, de l’agression, du désir. Un homme en rivalité peut-il aimer ? Et vous êtes tous rivaux, n’est-ce pas, pour un meilleur emploi, une meilleure situation, une plus belle maison, des idées plus nobles, des images plus parfaites de vous-mêmes; vous savez bien ce que vous traversez. Est-ce de l’amour ? Pouvez-vous aimer quand vous passez par toute cette tyrannie, quand vous dominez votre femme ou votre mari et vos enfants ? Quand vous recherchez le pouvoir, l’amour est-il possible ? Donc, en rejetant tout ce qui n’est pas l’amour, l’amour est. Vous comprenez, Messieurs ? Il vous faut rejeter tout ce qui n’est pas l’amour. Cela veut dire : pas d’ambition, pas de compétition, pas d’agression, pas de violence, ni en paroles, ni en actes, ni en pensées. Quand vous avez rejeté tout ce qui n’est pas l’amour, alors vous savez ce qu’est l’amour."

Jiddu Krishnamurti, Mind in Meditation, pp 10-11

Scroll to top